Passages Couverts de Paris
PETITE CEINTURE ET LIGNES DISPARUES
Petite Ceinture, Ligne d'Auteuil, Paris Bestiaux, Bastille, Gobelins.

Historique de la Petite Ceinture

Historique de son ouverture à nos jours




Ouverture de la première ligne de train en ile de France entre Paris St Lazare et le Vésinet en 1837. En 1842, évocation du projet de la ceinture à la chambre des députés. Les études suivirent très rapidement le projet.
La première version était une liaison entre la gare de l'Est et la Gare St Lazare. En 1851, les représentants sont prêts à construire dans paris intra-muros.

Un gros coup d'état précipita les choses. La construction fut financée par l'état et les compagnies ferroviaires. Un autre projet vit le jour en même temps : La Ligne d'Auteuil. Il était prévu, au départ, de construire une antenne de la ligne sur Neuilly.


Les premiers travaux commencèrent en 1853 par les " Ponts et Chaussées ". Ces travaux portaient sur la section Batignolles - Gare du Nord.

L'inauguration eut lieu en 1853 et passa pratiquement inaperçue. Prolongement la même année jusqu'à Aubervilliers puis construction d'une voie unique jusqu'à Belleville.


Inauguration l'année suivante de la ligne d'Auteuil. La petite ceinture fut prolongée à l'est en 1856. En 1859, construction de la liaison entre la Petite Ceinture et la ligne de la Bastille (fraichement ouverte).

La création en 1860, des halles de la Villette, entraina la création d'un raccordement entre la Petite Ceinture et les Halles. La gare terminus de ce raccordement prit le nom de " Paris-Bestiaux ".

Une gare " Belleville-Villette " fut ouverte entre le raccordement nord et sud de la Villette. Ouverture de la gare de Bel Air en 1862 pour assurer la correspondance entre la ligne de la Bastille et la Petite Ceinture.


En 1865, construction du viaduc du Point du Jour pour un futur prolongement. 
En 1867, ouverture de la gare de marchandises de Charonne. La même année, on étudia la construction de la petite ceinture du coté Sud de Paris. 
La même année, ouverture de la gare Bercy Ceinture.

En 1869, création du raccordement de Courcelles permettant la liaison entre la Petite Ceinture Nord et la Ligne d'Auteuil.





En 1870, début de la guerre. La Petite Ceinture fut lourdement touchée par de nombreux bombardements en particulier vers Auteuil.

En 1872, ouverture d'une gare de marchandises à Grenelle et d'un raccordement entre la Petite Ceinture et la Gare du Nord. 
Accident dans le tunnel de Charonne en 1874. Un accident eut déjà lieu dans le Tunnel de Belleville en 1869.




En 1876, une ligne concurrente de la Petite Ceinture fut ouverte : " La Ligne des Moulineaux ". Elle relie Puteaux et Issy Plaine.

Ouverture du raccordement de Grenelle l'année suivante pour l'exposition universelle de 1878. En même temps, ouverture de la grande sœur de la Petite ceinture : " La Grande Ceinture " à quelques kilomètres de Paris. Le raccordement de la Villette subit ses premières asphyxies.


En 1900, un gros concurrent voit le jour : " Le Métropolitain ". La même année, la ligne des Moulineaux est prolongée jusqu'aux Invalides pour l'exposition universelle. Ouverture de la liaison Boulainvilliers - Champ de Mars.

L'arrivée du métropolitain commence à se ressentir dès les premières années. Le trafic de la petite Ceinture commence à baisser. En conséquence, le nombre de trains à l'heure est baissé.

En 1903, la compagnie du Nord lâche la Petite Ceinture. Cette année là, il ne reste plus que des trains circulaires.


Création en 1904, des raccordements de Bercy et Ivry (vers, respectivement, les Gare de Lyon et d'Austerlitz).

En 1910, la Petite Ceinture eut un regain de trafic grâce à la forte crue. Elle profita du fait que la plupart des stations du Métropolitain étaient inondées et donc que certaines lignes étaient fermées. 
Un 4e tunnel fut creusé aux Batignolles. Il donna lieu à un accident important de voyageurs. 

En 1921, il fut décidé de reporter le terminus de la Ligne d'Auteuil au Pont Cardinet (nouvelle gare remplaçant la Gare des Batignolles).



La construction de la Ligne 9 du métropolitain, tres concurrente de la Petite Ceinture, entraina la fermeture de la Liaison entre Boulainvilliers et le Champ de Mars.

Une correspondance est assurée entre Pont Cardinet pour la Gare St Lazare. En 1908, renforcement de la ligne des abattoirs de la villette étudiée. On étudia un moyen de supprimer les passages à niveau en particulier celui de Jaurès. En 1926, suppression du raccordement des Poissonniers.


En 1931, le conseil municipal demande à integrer la Petite Ceinture dans le réseau métropolitain. En cette année 1931, le trafic de la Petite Ceinture a chuté de 75% par rapport à ses débuts.
Dès 1932, le syndicat propose de remplacer les trains de la Petite Ceinture par un systeme de Bus sur les maréchaux (service de la STCRP). Ce dernier suivrait le tracé de la Petite Ceinture.


Cette convention fut signée en 1934 et entraina l'arret de mort de la Petite Ceinture. Cette ligne était prévue de fermer le service voyageurs le 1er Avril 1934. La substitution reelle eut lieu le 23 juillet 1934. Seul une petite portion du réseau survecut : La Ligne d'Auteuil.

En 1931, le conseil municipal demande à integrer la Petite Ceinture dans le réseau métropolitain. En cette année 1931, le trafic de la Petite Ceinture a chuté de 75% par rapport à ses débuts.


Dès 1932, le syndicat propose de remplacer les trains de la Petite Ceinture par un systeme de Bus sur les maréchaux (service de la STCRP).

Ce dernier suivrait le tracé de la Petite Ceinture. Le syndicat d'exploitation des 2 ceintures fut dissous. La Petite Ceinture fut utilisée pendant la 2e guerre mondiale. De nombreuses attaques de trains allemands par des résistants y eurent lieu, en particulier à Charonne. Elle fut aussi utilisée pour les marchandises.


En 1960, suite à une destruction du viaduc du Point du Jour en 1943 pendant la guerre, le viaduc fut demonté. En 1980, nait le projet VMI (Vallée de Montmorency Invalides). Il est prévu qu'une partie de la ligne d'Auteuil soit utilisée par cette future du nouveau RER C.

La mise en place de ce projet entraina le 6 janvier 1985 la fermeture de la ligne d'Auteuil aux voyageurs. Seule une infime portion sera gardée entre Pereire Levallois (ex Courcelles Levallois) et Pont Cardinet. Le trafic de cette ligne étant pratiquement inexistant, elle ferma à son tour le 5 juillet 1996.


Le déplacement des halles vers Rungis fit fermer les abattoirs de la Villette. L'embranchement de Paris Bestiaux fut abandonné puis détruit au profit d'une operation immobiliere en 1988.

Paris Brancion ferma en 1978 et Charonne Marchandises en 1981.

Sur la ligne de la Bastille, la gare fut detruite suite à l'operation " Opera Bastille " en 1989.


L'embranchement entre l'ancienne ligne d'Auteuil et la Petite Ceinture Nord fut détruit en 1991.
De nombreuses gares ont été détruites dont " Montsouris ". La gare de " Passy " a été conservée en étant transformée en restaurant. 
Des gares ont été converties comme la gare de Charonne.


Il était prévu dans le courant des années 90 de réactiver la petite ceinture au niveau sud. De nombreux projets concurrents étaient en courses : La Petite Ceinture Sud et le Tramway des Maréchaux. 
Malheureusement, le projet du Tramway des Maréchaux a été retenu ce qui laisse la Petite Ceinture à sa merci et risque de la voir disparaître à Jamais.


La Petite Ceinture est encore partiellement utilisée à des fins touristiques grace à 2 principales associations de Sauvegarde : l'ASPCRF et le COPEF. Ils font circuler des trains spéciaux sur ces lignes.
Malheureusement le dernier voyage date du 9 novembre 2003.